Traitement de canal

Un traitement de canal, ou dévitalisation d'une dent, est une intervention qui répare une dent qui est soit infectée, soit cariée de façon avancée ou une dent qui a subi un traumatisme. La procédure consiste à enlever la pulpe qui est soit infectée soit non-vivante. La pulpe dentaire est la partie interne où le nerf est logé. Lorsque celle-ci est malade, le dentiste doit soigner la dent par un traitement de canal afin de sauver la dent ou de prévenir une infection bactérienne plus grave.

Une dent qui a eu un traitement de canal devient fragilisée, et risque de casser avec le temps sous les forces de mastication. Il est conseillé de restaurer une telle dent par une couronne ou au moins par un pivot dentaire pour lui donner de la solidité.

Circonstances où on a besoin d'un traitement de canal

La pulpe dentaire se retrouve à l'intérieur d'une dent et s'étend jusqu'aux bouts des racines (apex). La pulpe contient des nerfs et des vaisseaux sanguins. Lorsqu'une dent est craquée, ou lorsqu'une carie dentaire est profonde, les bactéries peuvent pénétrer à l'intérieur de la pulpe sans que ce soit nécessairement douloureux. Mais si cette situation n'est pas traitée, la pulpe peut mourir ou même développer un abcès dentaire.

Voici des situations où on peut avoir besoin d'un traitement de canal :

  • une carie profonde qui atteint la pulpe dentaire;
  • une dent brisée où une obturation ne suffit pas à restaurer;
  • une pulpe dentaire irritée par un traumatisme;
  • une pulpe dentaire irritée par une obturation (plombage) très profonde;
  • une dent qui a besoin d'une couronne dentaire mais qui nécessite en premier le support additionnel d'un pivot;
  • une lésion périapicale, c'est-à-dire une lésion infectieuse (abcès) se trouvant au bout de la racine d'une dent qui peut être perçue sur une radiographie.

Étapes de préparation d'un traitement de canal

L’expression « traitement de canal » peut terrifier certains gens car on l’associe avec de la douleur. Mais Avec les progrès des soins dentaires et les anesthésiques locaux, la plupart des gens ont peu ou pas de douleur durant un traitement de canal. En fait, c'est probablement plus souffrant de rester avec une dent cariée dans sa bouche que de la réparer avec un traitement de canal.

Voici les étapes de préparation :

  • réalisation de l'anesthésie locale par le dentiste;
  • élimination de la carie et des tissus vivants à l'intérieur de la dent et de la pulpe dentaire;
  • nettoyage de l'intérieur de cette dent par une action mécanique : grattage de la surface intérieure des canaux pulpaires (à l'aide de limes endodontiques manuelles ou mécaniques), le tout est associé à un nettoyage chimique par irrigation avec un désinfectant;
  • réalisation de l'obturation des canaux, c'est-à-dire le remplissage permanent des canaux de la dent. Le matériau utilisé est le plus souvent est la gutta-percha chauffée (polymère isolant et très biocompatible);
  • mise en place d'un pivot dentaire dans un des canaux. Celui-ci sert à tenir pour la restauration finale de la dent qui est soit une obturation (plombage) ou préférablement une couronne dentaire. Certains dentistes préfèrent ne pas utiliser de pivot.

Taux de réussite et complications

Le traitement de canal a un très bon taux de réussite et se situe à environ 85 %. Si bien entretenues, les dents soignées par un traitement de canal peuvent durer toute la vie.

Malgré tous les efforts que le dentiste a faits pour nettoyer et isoler les canaux d'une dent, de nouvelles infections peuvent surgir.

Les raisons possibles (15 %) qui peuvent mener un traitement de canal à une complication sont :

  • une dent qui est mal entretenue par de bonnes mesures d’hygiène dentaire;
  • une dent qui n’est pas proprement restaurée par une couronne dentaire ou une obturation (plombage);
  • un plus grand nombre de canaux non perçus par le dentiste.
  • une fracture non détectée dans la racine d'une dent;
  • une séparation d'un morceau de l'instrument de nettoyage par le dentiste et qui reste dans le canal. Dans ces cas la dent pourrait mener à des complications, mais peut aussi rester toujours sans douleur ni symptômes.

Suite à une complication, une dent peut être retraitée par un deuxième traitement de canal. Elle peut aussi subir une apectomie qui consiste à faire l'ablation chirurgicale de la partie de la racine infectée à travers la gencive. Dans les éventualités où aucun traitement n'a pas complètement guéri la dent, on peut devoir extraire la dent en question.

Une dent qui a reçu un traitement de canal peut quand même se carier comme les autres dents, même s’il ça n’engendre aucune douleur. Il est alors important de conserver une bonne hygiène buccale pour garder cette dent très longtemps. De plus, il est conseillé de restaurer une dent dévitalisée par une couronne pour qu'elle soit solide.

Traitements dentaires

  Apectomie Anesthésie Blanchiment Blanchiment interne Broches Cap (couronne) Chirurgie buccale Coiffage direct Coiffage indirect Couronne Crochet Curetage Dents de sagesse Dentier et partiel Dépistage de caries par laser Examen Extraction Facette Frénectomie Gingivectomie Gingivoplastie Greffe Headgear Implant Incrustation Inlay Masque facial Mini-implant Nettoyage Onlay Orthodontie Pivot Plaque occlusale Plombage Pont Pontique Pont papillon Pont en porte-à-faux Protecteur buccal Prothèse immédiate Prothèse partielle amovible Pulpectomie Pulpotomie Restauration indirecte Retraitement endodontique Scellant Traitement de canal Traitement palliatif Traitement des gencives

Références

Wikipédia, l'encyclopédie libre (www.wikipedia.org).
WebMD, better information, better health (www.webmd.com).
Dernière mise-à-jour de cet article: le 16 juin 2008.