En médecine dentaire, une onlay est une restauration indirecte constituée d’une substance solide (comme l’or ou la porcelaine) montée dans une cavité d’une dent, s’étendant pour remplacer une ou plusieurs cuspides, et cimentée en place. Cette cavité d’une dent est la zone où se retrouvait la carie dentaire, et la cuspide est endommagée à cause de cette même carie ou un traumatisme. Tandis qu’une inly est semblable à une onlay sauf qu’elle ne s’étend pas pour remplacer une ou plusieurs cuspides. Les couronnes dentaires sont en fait des onlays qui recouvrent toutes les cuspides d’une dent.

Une dent aurait besoin d’une inlay ou d’une onlay lorsqu’une carie ou une fracture est si vaste qu’une obturation directe (plombage) en amalgame ou en composite pourrait compromettre l’intégrité de la structure de la dent restaurée, ou de fournir assez de résistance aux forces de mastication. Dans de telles situations, une restauration indirecte (inlay, onlay ou couronne) en or ou en porcelaine peut être indiquée. Quand une inlay ou une only restore la dent, le contact entre les deux peut être fini et poli de façon à ce qu’une carie récurrente sera presqu’impossible. Bien que ces restaurations pourraient coûter dix fois le prix de restaurations directes (plombages), la supériorité d’une inlay en termes de résistance aux forces de mastication, ainsi que la protection contre la carie récurrente, la précision de fabrication et la facilité d’nettoyage offre une excellente alternative à la restauration directe.

Références

  1. Wikipedia, l’encyclopédie libre (www.wikipedia.org).
  2. Medical dictionary by Farlex (www.thefreedictionary.com).

Les informations ci-dessus doivent être considérées comme référence seulement. Toute décision médicale ne devrait jamais être prise avant de consulter un professionnel de la santé.

Le genre masculin a été utilisé sans préjudice pour faciliter la lecture.