Chirurgie orthognathique

Chirurgie orthognathique

La chirurgie orthognathique, ou chirurgie corrective des mâchoires, est une procédure qui corrige certaines conditions des mâchoires et du visage. En orthodontie, la chirurgie orthognathique est effectuée lorsque les mâchoires supérieure et inférieure ne se rencontrent pas harmonieusement. Alors que l'orthodontie aligne les dents, la chirurgie orthognathique aligne les os puis les maintient en place avec des plaques et des vis. Dans les cas où la chirurgie orthognathique est nécessaire, le résultat final améliore l'apparence du visage et assure que les dents fonctionner correctement.

Quand est-ce qu'une chirurgie orthognathique est nécessaire?

Prognathisme rétrognathismeLa croissance des mâchoires est un processus lent qui dure tout au long de l'enfance et se termine au début de l'âge adulte. Parfois, la mâchoire supérieure (maxillaire) et la mâchoire inférieure (mandibule) ne se développent pas au même rythme et le résultat affecte la mastication, l'apparence, de l'élocution (parler), ainsi que toute la santé bucco-dentaire.

Environ 5% de la population européenne et nord-américaine a des déformations des mâchoire où le traitement orthodontique aurait également besoin de chirurgie orthognathique pour améliorer les résultats. La chirurgie peut corriger :

  • les variations de taille et de position qui affectent une seule, ou les deux mâchoires (maxillaire et mandibule), parmi lesquels il y a le prognathisme (mâchoire avancée) et le rétrognatisme (mâchoire reculée);
  • les malformations faciales et squelettiques associées à l'apnée du sommeil (trouble dans lequel il y a des pauses respiratoires quand une personne dort);
  • les malformations faciales et squelettiques liées aux voies respiratoires (passage par lequel l'air atteint les poumons);
  • les malformations faciales et squelettiques associées à un trouble de l'articulation temporo-mandibulaire (ATM) (articulation qui relie la mâchoire au reste du crâne);
  • les conditions congénitales comme la fente palatine ou d'autres anomalies du visage ou du crâne.

Procédure

Anesthésie générale

Une chirurgie orthognathique est réalisée par un/une spécialiste dentaire appelé(e) chirurgien(ne) buccal et maxillo-facial, en combinaison avec un traitement orthodontique. Il doit y avoir une bonne planification entre le/la chirurgien(ne), l'orthodontiste, et parfois l'orthophoniste, avant de commencer le traitement. Les objectifs sont de corriger l'occlusion, améliorer l'esthétique du visage, et élargir les voies respiratoires.

Habituellement, la chirurgie est réalisée sous anesthésie générale et implique une seule ou les deux mâchoires. Le/la chirurgien(ne) sectionne les os du maxillaire ou de la mandibule et les repositionne à l'endroit désiré pour avoir un bon alignement. Couper la peau n'est généralement pas nécessaire puisque le/la chirurgien(ne) travaille souvent à partir de l'intérieur de la bouche. Des plaques et des vis tiennent les os ensemble, et doivent généralement y rester tout le temps.

Après la chirurgie, les mâchoires sont fixées ensemble en utilisant des fils d'acier inoxydable pour assurer le bon maintien de la nouvelle position des os.

Guérison post opératoire

Diète liquide

Pour minimiser les infections et la douleur, le/la chirurgien(ne) prescrit des analgésiques et des antibiotiques. On prévoit avoir un gonflement du visage pour une période allant de quelques semaines à quelques mois, et ce en fonction de la complexité de la chirurgie.

Il est très important d'éviter de mastiquer la nourriture pour que les os repositionnés guérissent en place. C'est pour ça que le patient doit suivre une diète liquide qui dure quelques semaines, et une diète molle par la suite en introduisant lentement des aliments plus durs. Lors de cette période, le patient peut perdre du poids en raison de la diminution de l'appétit avec la médication et des aliments liquides. Il est important que le régime liquide soit riche et équilibré pour obtenir tous les nutriments nécessaires.

Complications

Comme n'importe quelle chirurgie, la chirurgie orthognathique peut être suivie de complications telles que l'enflure, les ecchymoses, les saignements prolongés, les infections et les nausées.

Très rarement, ce type de chirurgie peut causer des dommages aux nerfs, et par conséquent on ressent engourdissement des parties du visage. Cet engourdissement prolongé s'appelle paresthésie, et ça peut être temporaire, ou très rarement permanent.

Lorsque la chirurgie orthognathique est effectuée sur la mâchoire supérieure, la forme du nez peut être modifiée. Mais parfois, cela peut être une partie souhaitée du plan de traitement.

Références

  1. Wikipedia (Chirurgie orthognathique).
  2. American Association of Oral and Maxillofacial Surgeons (Corrective Jaw Surgery).
  3. Larry M. Wolford, DMD (Corrective Jaw Surgery (Orthognathic Surgery)).

Traitements dentaires

  Apectomie Anesthésie Arc labial Blanchiment Blanchiment interne Broches Cap (couronne) Chirurgie buccale Chirurgie orthognathique Coiffage direct Coiffage indirect Couronne Crochet Curetage Dents de sagesse Dentier et partiel Dépistage de caries par laser Élévation sinusale Examen Extraction Facette Frénectomie Gingivectomie Gingivoplastie Greffe Headgear Implant Incrustation Inlay Masque facial Mini-implant Nettoyage Onlay Orthodontie Pivot Plaque occlusale Plombage Pont Pontique Pont papillon Pont en porte-à-faux Protecteur buccal Prothèse immédiate Prothèse partielle amovible Pulpectomie Pulpotomie Radiographies dentaires Restauration indirecte Retraitement endodontique Scellant Traitement de canal Traitement palliatif Traitement des gencives