Fumer n’est pas seulement lié au cancer du poumon et aux maladies cardiovasculaires, mais ça atteint aussi la santé de la bouche. Le tabagisme augmente les risques de perte de dents, mais plus important encore, c’est la cause principale des cancers de la bouche et de la gorge. En effet, le tabagisme génère 75% de tous les cancers de la bouche.

Tabagisme et santé globale

Voici quelques faits de comment le tabagisme affecte la santé :

  • Tabagisme et santéles fumeurs ont un risque accru de maladies cardiovasculaires (y compris les AVC, les douleurs thoraciques et les palpitations), le cancer et l’emphysème; en fait, l’emphysème se trouve presque exclusivement chez les fumeurs, et 35% des cancers sont liés au tabagisme;
  • 95% des patients qui décèdent d’un cancer du poumon sont des fumeurs; le cancer du poumon tue plus de femmes que le cancer du sein et le cancer du col utérin chez les fumeurs augmentent de 8 à 17 fois à cause de l’élévation de la concentration de nicotine au niveau des sécrétions cervicales;
  • fumer de façon modérée n’élimine pas les risques du tabagisme; le risque dépend de combien de temps quelqu’un a fumé et combien on a inspiré, ainsi que des facteurs génétiques;
  • le tabagisme réduit l’efficacité des médicaments, comme les analgésiques, les antidépresseurs, les tranquillisants, les sédatifs, l’insuline et les médicaments contre les ulcères;
  • le tabagisme détruit certaines vitamines et crée le besoin d’autres nutriments spécifiques;
  • à chaque bouffée de cigarette chaque personne respire 4700 substances chimiques différentes;
  • les fumeurs sont 4 fois plus susceptibles d’avoir des cheveux gris et la perte de leurs cheveux est augmentée;
  • plus de 90% des fumeurs réguliers ont commencé à utiliser du tabac à l’âge de 18 ans ou moins;
  • les personnes qui fument sont plus susceptibles d’avoir une sinusite.

Tabagisme et santé bucco-dentaire

Bien que le tabagisme et le tabac à mâcher n’augmentent pas le risque d’avoir des caries, ça peut faire beaucoup de dommages sur les gencives et d’autres parties de la bouche :

  • le risque de perte des dents chez les fumeurs est deux fois plus élevé que chez les non-fumeurs;
  • le tabagisme est la principale cause de cancers de la bouche et de la gorge;
  • le tabagisme augmente les risques de maladies parodontales (maladies de gencive); en fait, selon le Journal of Periodontology, les fumeurs sont environ quatre fois plus susceptibles que les personnes qui n’ont jamais fumé d’avoir une maladie parodontale avancée;
  • le tabagisme peut causer l’inflammation des glandes salivaires;
  • fumer retarde la guérison après une extraction dentaire et peut conduire à une condition temporaire et douloureuse appelée alvéolite;
  • les fumeurs ont moins de succès avec les traitements parodontaux et implants dentaires.

En plus des dangers mentionnés ci-dessus, il y a d’autres facteurs que les fumeurs doivent prendre en considération :

  • Taches tabac sur les dentsle tabagisme est une importante source d’halitose (mauvaise haleine);
  • la perte du goût et l’odorat peut être causée par le tabagisme et le tabac à mâcher;
  • le fait de fumer engendre des tâches sur les dents ce qui ennuie la beauté d’un sourire;
  • l’usage du tabac peut causer la langue chevelue qui se réfère à des excroissances sur la langue ayant un aspect chevelu, de couleur jaune, verte, brune ou noire;
  • le tabagisme pourrait accélérer la production de plaque dentaire et de tartre.

Recommandations pour les fumeurs

Demander à quelqu’un d’arrêter de fumer est une chose plus facile à dire qu’à faire. La dépendance à la nicotine peut être très intense et difficile à perdre, c’est pourquoi les compagnies de tabac ont autant de succès avec leurs produits. Mais arrêter de fumer est aussi le moyen le plus efficace d’éliminer tous les dangers que le tabac peut causer, non seulement sur la santé buccale, mais aussi pour accroître les chances de vivre une vie longue et saine avec les gens qu’on aime.

Voici quelques conseils pour les fumeurs concernant leur santé bucco-dentaire :

  • bien qu’il soit plus facile à dire qu’à faire, il faut arrêter de fumer ou arrêter de mâcher du tabac!
  • faire des examens réguliers chez le dentiste afin de vérifier l’état des gencives et s’assurer qu’aucun cancer de la bouche ne se développe;
  • maintenir des bonnes habitudes d’hygiène buccale en se brossant régulièrement les dents, en passant le fil de soie dentaire, en utilisant un rince-bouche et un nettoie-langue, et en ayant des nettoyages professionnels réguliers au bureau du dentiste;
  • il faut apprendre à s’auto-examiner la bouche pour vérifier s’il y a présence de cancer buccal :
    • vérifiez s’il y a présence d’anormalités autour du visage, du cou ou de la bouche qui ne guérissent pas en deux semaines;
    • vérifiez s’il y a saignements fréquents dans la bouche;
    • vérifier s’il y a des lésions blanches, des taches rouges ou foncées sur les joues, sur ou sous la langue, le palais; si ces lésions ne disparaissent pas au bout de deux semaines, les faire vérifier par un dentiste;
    • vérifiez s’il y a des gonflements, des enflures ou des bosses sur les lèvres, les gencives ou d’autres domaines dans la bouche;
    • vérifier s’il y a engourdissements, des douleurs ou une perte de sensibilité dans une zone quelconque de la bouche.

Il est évoqué que la perception de fraîcheur et de propreté qu’une personne sent dans sa bouche après le brossage des dents et la soie dentaire pourrait enrayer temporairement l’envie de fumer. Ironiquement, ces conseils simples permettent aussi la prévention des maladies parodontales.

Références