Apnée du sommeil

Apnée du sommeil

L’apnée obstructive du sommeil est un trouble sérieux du sommeil qui peut aller jusqu’à mettre la vie d’une personne en danger. « Apnée » vient du mot grec apnea qui veut dire vouloir respirer. Cette maladie se réfère à des épisodes dans lesquelles une personne arrête de respirer pendant 10 secondes ou plus lorsqu’elle dort. Les personnes souffrant d’apnée peuvent arrêter de respirer des dizaines ou des centaines de fois chaque nuit!

Lors de chaque épisode d’arrêt de respiration, le cerveau de la personne qui dort se réveille momentanément pour permettre de reprendre la respiration. Ces réveils, s’ils sont fréquents, conduisent à un sommeil fragmenté et de très mauvaise qualité, même si la personne n’en est pas consciente. Si on soupçonne souffrir d’apnée du sommeil, le dentiste peut travailler conjointement avec le médecin pour en confirmer le diagnostic et choisir le bon traitement.

Types d’apnée du sommeil

Il y a principalement deux types d’apnée du sommeil, les deux pouvant perturber sérieusement le cycle du sommeil.

  • L’apnée obstructive du sommeil se produit lorsque les muscles de la gorge se relâchent à un point où les voies aériennes s’effondrent. Ceci empêche l’air d’entrer à travers le nez et la bouche, mais l’effort de respirer se continue. Ceci est le type d’apnée le plus commun.
  • L’apnée du sommeil centrale se produit lorsque l’interruption de la respiration durant le sommeil est déclenchée par des problèmes de mécanisme du cerveau qui contrôle la respiration.

Symptômes de l’apnée du sommeil

Les gens qui souffrent d’apnée du sommeil ne se rappellent pas normalement de se réveiller durant la nuit. Mais il y a plusieurs indices qui peuvent faire soupçonner le problème :

  • Insomnie.
  • Étouffement avec éveil pendant le sommeil.
  • Réveil en ayant la bouche sèche ou un mal de gorge.
  • Allées fréquentes à la salle de bain la nuit.
  • Maux de tête les matins.
  • Somnolence excessive pendant le jour.
  • Difficulté de concentration.
  • Perte de mémoire.
  • Irritabilité.
  • Dépression.
  • Excès de poids.
  • Cou large (hommes plus de 17 pouces, femmes plus de 16 pouces).
  • Libido sexuelle diminuée.
  • Reflux gastro-œsophagien.

Apnée versus ronflement

Le ronflement est souvent associé à l’apnée du sommeil, puisqu’une personne souffrant d’apnée a tendance à ronfler. Mais le ronflement seul est simplement le bruit fait par une personne lorsqu’elle dort. Ronfler, alors, ne compromet pas la santé. Cependant les individus souffrant d’apnée du sommeil arrêtent de respirer complètement pendant au moins 10 secondes, et ce des dizaines ou des centaines de fois par nuit!

Ronflement

Le conjoint ou la conjointe pourrait entendre du ronflement bruyant ponctué d’épisodes de silences et puis un son d’étouffement avant de reprendre la respiration. Cette suite d’événements définit bien l’apnée du sommeil.

Conséquences de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil a de graves conséquences sur la santé qui pourraient mettre la vie en danger. Si l’apnée n’est pas traitée, elle peut conduire à une altération du fonctionnement quotidien, à l’hypertension artérielle ou même à arrêt cardiaque ou un AVC.

Les études ont démontré que les gens qui souffrent d’apnée du sommeil sont très fatigués durant le jour. Si ces gens conduisaient une voiture ou un camion, leur performance serait similaire à celle d’un conducteur ivre.

Ce que le dentiste peut faire

Si le dentiste soupçonne que le patient souffre d’apnée du sommeil, il ou elle peut référer chez le médecin ou le spécialiste du sommeil. Le diagnostic sera alors basé sur l’histoire médicale, un examen physique, et les résultats du test de polysomnographie. Cet examen se déroule pendant une nuit de sommeil et mesure le rythme cardiaque et le nombre de fois que la respiration est interrompue pendant que le patient dort.

Si le diagnostic est bien confirmé, le dentiste peut travailler conjointement avec le médecin ou le spécialiste pour traiter la condition.

Options de traitements

CPAPSi on souffre d’apnée obstructive légère, le traitement initial peut-être simplement un changement d’habitudes. Ces changements comprennent la perte de poids, l’arrêt de consommation de tabac, la réduction de consommation d’alcool et éviter de dormir sur son dos. Il existe aussi des appareils dentaires qui repositionnent la mâchoire du bas et la langue pour pouvoir mieux respirer lors du sommeil.

Mais si quelqu’un souffre d’apnée sévère, la thérapie de choix est le CPAP (Continuous Positive Airway Pressure). Cette machine transporte l’air à travers un masque qui couvre le nez, et la pression constante garde les voix aériennes ouvertes. Ceci prévient le ronflement mais aussi les épisodes d’apnée.

Le CPAP est par contre un appareil très bruyant et n’est pas toujours toléré par les patients, ni par leurs conjoints. Il existe aussi d’autres traitements, incluant la chirurgie, pour diminuer ou éliminer l’apnée du sommeil.

Problèmes bucco-dentaires

  Abcès Abfraction Abrasion Alvéolite Ankylose Anodontie Aphte (ulcère) Apnée du sommeil Articulation Attrition Bruxisme Cancer buccal Candidose Carie Décoloration dentaire Dent incluse (inclusion dentaire) Érosion Feu sauvage (herpes labial) Fluorose Gingivite Hyperdontie (dents surnuméraires) Hyperplasie gingivale Hypocalcification Hypodontie Leucoplasie Lichen plan Maladies des gencives Micrognatie (micrognatisme) Halitose Irritation des prothèses Malocclusion Mucocèle Obturation cassée Occlusion croisée Oligodontie Parodontite Péricoronarite Plaque dentaire Poche gingivale Poche parodontale Prognatie (prognatisme) Récession gingivale Résorption Rétrognatie (rétrognatisme) Sensibilité dentaire Stomatite prothétique Surplomb horizontal Surplomb vertical Tartre Torus Trismus Ulcère Xérostomie

Références

Wikipédia, l'encyclopédie libre (www.wikipedia.org).
WebMD, better information, better health (www.webmd.com).
Web Docteur, votre guide de santé en ligne (Ronflement).
Dernière mise-à-jour de cet article: le 5 avril 2009.