Douleurs et craquements de l'articulation

Les troubles de l'articulation temporo-mandibulaire (ATM) surviennent lorsqu'il y a des problèmes de mâchoires ou des muscles environnants qui contrôlent la mastication. L'ATM est l'articulation qui relie la mandibule (maxillaire inférieur) au reste du crâne. Elle se trouve devant l'oreille, de chaque côté, et permet des mouvements en trois dimensions pour parler, manger et bailler.

Causes des troubles de l'ATM

Jusqu'à présentes études, les symptômes résultent de problèmes avec les muscles des mâchoires, ou de l'articulation elle-même, dont :

  • Bruxisme (grincement des dents).
  • Blessure aux mâchoires suite à un accident ou un trauma.
  • Présence d'ostéoarthrite ou d'arthrite rhumatoïde au niveau de l'ATM.
  • Stress, qui peut renforcer et serrer les muscles du visage.

Symptômes des troubles de l'ATM

Les symptômes varient d'un inconfort jusqu'à une douleur extrême, et peuvent durer plusieurs années. Ils sont présents plus souvent chez les femmes que les hommes, plus particulièrement chez les personnes entre 20 et 40 ans.

  • Douleurs au visage, à la tête, à la région de l'articulation, au cou, aux épaules ou aux oreilles lors de la mastication.
  • Capacité limitée de l'ouverture de la bouche
  • Les mâchoires qui restent bloquées dans une position ouverte ou fermée de la bouche.
  • Craquements de l'ATM à l'ouverture ou la fermeture de la bouche.
  • Une sensation de fatigue au visage.
  • Inflammation du visage au niveau de l'articulation.
  • Problèmes d'ouie.

Traitements

  • Appliquer de glace sur le côté du visage pour quelques minutes. Étirer doucement les mâchoires en ouvrant et en fermant la bouche quelquefois, et terminer en appliquant une compresse chaude sur ce même côté du visage. Répéter 3 fois par jour.
  • Manger des aliments mous comme des yogourts, de la purée, du fromage cottage, de la soupe, des oufs, du poisson, des fruits et des légumes cuits. Éviter les aliments durs ou ceux qui exigent la bouche à ouvrir très grand.
  • Prendre des anti-inflammatoires comme de l'aspirine ou de l'ibuprofen (Advil ou Motrin). Le dentiste pourrait prescrire de la médication plus forte dans le cas de douleurs plus intenses.
  • Porter une plaque occlusale. Celle-ci empêche les dents du haut et du bas de se toucher s'il y a bruxisme (grincement des dents). Elle peut aussi corriger l'occlusion en plaçant les dents à une position plus stable et moins traumatique.
  • Remplacer les dents manquantes par des ponts, implants ou partiels.
  • Éviter de bailler ou de mastiquer de la gomme.
  • Éviter de reposer le menton sur la main, ou de tenir le téléphone entre l'oreille et l'épaule. Garder une bonne posture.
  • Éviter que les dents du bas touchent ceux du haut le plus que possible pour diminuer la pression sur les muscles des mâchoires.
  • Réduire le stress, et considérer la physiothérapie ou les massages.
  • Stimulation électrique (TENS) pour relaxer l'articulation et les muscles du visage.
  • Considérer la chirurgie seulement si tous les autres traitements ont échoué.

Problèmes bucco-dentaires

  Abcès Abfraction Abrasion Alvéolite Ankylose Anodontie Aphte (ulcère) Apnée du sommeil Articulation Attrition Bruxisme Cancer buccal Candidose Carie Décoloration dentaire Dent incluse (inclusion dentaire) Érosion Feu sauvage (herpes labial) Fluorose Gingivite Hyperdontie (dents surnuméraires) Hyperplasie gingivale Hypocalcification Hypodontie Leucoplasie Lichen plan Maladies des gencives Micrognatie (micrognatisme) Halitose Irritation des prothèses Malocclusion Mucocèle Obturation cassée Occlusion croisée Oligodontie Parodontite Péricoronarite Plaque dentaire Poche gingivale Poche parodontale Prognatie (prognatisme) Récession gingivale Résorption Rétrognatie (rétrognatisme) Sensibilité dentaire Stomatite prothétique Surplomb horizontal Surplomb vertical Tartre Torus Trismus Ulcère Xérostomie

Références

Wikipédia, l'encyclopédie libre (www.wikipedia.org).
WebMD, better information, better health (www.webmd.com).
Dernière mise-à-jour de cet article: le 20 mai 2008.