Un(e) dentiste est un(e) professionnel (le) de la santé qui est formé(e) et licencié(e) pour exercer la médecine dentaire. Cette pratique consiste à diagnostiquer, prévenir et traiter les maladies, les blessures et les malformations des dents, des gencives et des mâchoires. Le ou la dentiste s’occupe surtout de réparer les dents abimées, d’extraire les dents trop détruites et les remplacer par différentes options de prothèse.

Histoire

Mandibule de FordLes preuves de premiers travaux faits sur des dents datent de 7000 av. J.-C., et ce dans une vallée de ce qui est le Pakistan aujourd’hui. Les chercheurs ont trouvé des squelettes dont les dents avaient des trous parfaitement taillés, probablement pour enlever des caries.

Des siècles plus tard, on était conscient de l’existence de la carie dentaire et on pensait qu’elle était causée par un “vers de dents”. Cette croyance a duré très longtemps, jusqu’à la renaissance en Europe.

Vers 500 av. J.-C., les Phéniciens avaient développé quelques techniques de prothèse dentaire. Entre autres on liait des dents qui bougeaient (à cause de la parodontite) à d’autres dents solides avec un fil en or. Cette technique empêchait les dents mobiles de tomber.

Pierre FauchardLes savants grecs comme Hippocrate et Aristote ont initié les connaissances modernes sur l’éruption des dents et le traitement de carie dentaire, de maladie de gencive, ainsi que l’extraction de dents avec des pinces.

Le métier de dentiste n’existait pas comme tel. C’étaient surtout les médecins ou les barbiers qui soignaient les dents ou en faisaient les extraction. Au XVIIe siècle Pierre Fauchard a développé la dentisterie moderne en introduisant des instruments raffinés pour traiter les dents avec des plombages (obturations) dentaires. Il a aussi élaboré les études sur la relation entre le sucre et la carie dentaire. Après Fauchard, le métier de dentiste s’est développé de plus en plus avec les techniques et connaissances qu’on a aujourd’hui.

Scolarité

Un(e) dentiste peut être soit DDS (Doctor of Dental Surgery) ou DMD (Docteur en Médecine Dentaire)

Avant de faire des études en médecine dentaire, les élèves doivent avoir obtenu un diplôme pré-universitaire avec des connaissances approfondies en biologie, chimie, chimie organique, physique, et mathématiques. Dans plusieurs pays, un dentiste est un professionnel de la santé qualifié pour pratiquer la dentisterie, après avoir obtenu un diplôme universitaire soit en Doctor of Dental Surgery (DDS) ou en Docteur en Médecine Dentaire (DMD).

Comme dans toutes les branches, la médecine et les techniques en dentisterie sont en constante évolution. Les dentistes doivent mettre à jour leurs connaissances tout au long de leurs carrières car les nouvelles techniques apportent beaucoup de bénéfices à leurs patients.

Responsabilités

Ouvrir la bouche pour le dentisteEn plus d’examiner les dents, de prendre des radiographies et de poser des diagnostics, un ou une dentiste peut exercer plusieurs traitements à ses patients :

  • restaurer les dents à l’aide d’obturations (plombages), de couronnes et de ponts;
  • remplacer les dents manquantes à l’aide de prothèses, ponts ou implants;
  • sauver des dents par un traitement de canal;
  • traiter les maladies de gencive;
  • redresser les dents mal-alignées par l’orthodontie;
  • extraire les dents qui ne peuvent pas être sauvées.

Les dentistes peuvent aussi prescrire des médicaments comme des antibiotiques, des analgésiques et des sédatifs.

L’équipe du dentiste comprend normalement l’hygiéniste dentaire, l’assistante dentaire et la secrétaire dentaire. Il y a aussi d’autres professions en dentisterie qui sont complémentaires, dont les denturologistes qui sont formés pour préparer les prothèses amovibles, et les techniciens de laboratoire qui s’occupent de la confection de couronnes, de ponts et de prothèses.

Spécialités

Un spécialiste en dentisterie est une personne qui a eu la formation d’un dentiste mais qui s’est ensuite spécialisée en une discipline quelconque. Dans la plupart des pays, on retrouve notamment ces disciplines de spécialité (le genre masculin est utilisé ici bien que les dentistes, ainsi que les spécialistes, peuvent autant être des hommes que des femmes) :

  • Le dentiste spécialisé en santé communautaire est destiné à l’étude des épidémiologies dentaires (carie, gingivite, etc.) et des politiques de santé sociale.
  • L’endodontiste est le spécialiste du traitement de canal et celui qui analyse les maladies de la pulpe dentaire.
  • Le pathologiste buccal et maxillo-facial (médecine buccale) se spécialise dans l’étude, le diagnostic et parfois le traitement des maladies et des problèmes physiologiques ayant des manifestations au niveau de la bouche et des mâchoires.
  • Le radiologiste buccal et maxillo-facial se consacre à l’étude et l’interprétation radiologique des maladies bucco-dentaires et des mâchoires .
  • Le chirurgien buccal et maxillo-facial (à ne pas confondre avec un chirurgien-dentiste) est spécialisé dans les procédures chirurgicales plus poussées, telles les extractions compliquées, les implants dentaires et les chirurgies des mâchoires qui comprennent également la correction de malformations faciales congénitales.
  • L’orthodontiste se consacre au redressement des dents et à l’orthopédie dento-faciale en alignant les mâchoires.
  • Le parodontiste se spécialise dans les traitements des maladies des gencives (gingivite et parodontite) de façon chirurgicale ou non-chirurgicale, ainsi que le placement et l’entretien des implants dentaires.
  • Le dentiste pédiatrique (ou pédodontiste) est le spécialiste qui prend soin des dents des enfants.
  • Le prosthodontiste restaure les dents avec des prothèses (facettes, couronnes, ponts, couronnes sur implants et dentiers).

Il existe aussi des spécialités pas encore reconnues, ou en cheminement de reconnaissance dans la communauté dentaire, telles l’implantologie, ou la dentisterie gériatrique.

Références

  1. 9,000-Year-Old Dentistry (Wired).
  2. Interesting Phoenician Info (Phoenician Language).
  3. Dentistry (Wikipedia).
  4. Dentist (Wikipedia).

Les informations ci-dessus doivent être considérées comme référence seulement. Toute décision médicale ne devrait jamais être prise avant de consulter un professionnel de la santé.

Le genre masculin a été utilisé sans préjudice pour faciliter la lecture.