La gingivite est une maladie des gencives (ou maladie parodontale) associée à l’inflammation ou l’infection de la gencive. Le parodonte constitue le tissu de soutien d’une dent, et il est composé notamment de la gencive, et également de l’os alvéolaire, du ligament péridentaire et du cément. Si la gingivite n’est pas traitée, elle peut progresser en affectant le reste du parodonte. On l’appelle alors parodontite et elle devient alors une maladie plus compliqué à guérir.

Causes

La cause majeure de la gingivite est le dépôt à long terme de plaque dentaire. Celle-ci est composée de bactéries, de virus et de parasites microscopiques qui engendrent une agression envers la gencive, provoquant de l’inflammation (gencive rouge). De bonnes mesures d’hygiène bucco-dentaire (brossage et soie dentaire) devraient prévenir la gingivite en éliminant continuellement la plaque qui se forme après chaque repas.

Le tartre est aussi composé de bactéries qui infectent la gencive, et il ne peut être éliminé par l’hygiène dentaire à la maison. Mais une bonne hygiène peut considérablement ralentir la formation du tartre. Pour enlever l’accumulation de celui-ci, il faut donc faire un détartrage en cabinet dentaire, habituellement à une fréquence de deux fois par année.

Il y a d’autres facteurs qui peuvent favoriser la gingivite :

  • un changement hormonal dans le sang, comme lors d’une grossesse (gingivite de grossesse);
  • la prise ce certains médicaments dans la famille des antiépileptiques et des immunosuppresseurs;
  • certaines maladies systémiques comme le diabète, la leucémie ou le sida;
  • une couronne dentaire mal adaptée;
  • une obturation (plombage) mal adaptée;
  • des dents chevauchées car elles rendent plus difficile l’élimination de la plaque dentaire par le brossage.

Classification

gingiviteLa gingivite simple se manifeste par une gencive rougeâtre, gonflée, brillante et lisse. Celle-ci saigne très facilement au contact, notamment lors du brossage des dents, et parfois saigne même de façon spontanée. On peut quelquefois apercevoir une accumulation de plaque ou de tartre autour des dents. Une gencive en santé est normalement de couleur rose et a l’aspect d’une pelure d’orange, ce qui confirme qu’elle est ferme et bien attachée à l’os alvéolaire.

La gingivite ulcéro-nécrotique se décrit par une gencive qui se détruit en formant un genre de cratère entre les dents. Elle est généralement causée par une maladie très grave, par un stress très important, ou un affaiblissement du système immunitaire comme chez les patients souffrant du sida. Ce type de gingivite est normalement très douloureux.

La gingivite hypertrophique ou hyperplasique se décrit par une augmentation très importante du volume de la gencive, parfois cachant complètement les dents. Ce genre de gingivite est habituellement causé par la prise de certains médicaments comme le dilantin ou l’adalat.

Traitements

La prévention est de loin le meilleur moyen d’éviter la gingivite en gardant ses gencives saines :

  • un brossage régulier des dents, à raison de deux fois par jour, ou préférablement après chaque repas, pour éliminer la plaque dentaire;
  • le passage quotidien de la soie dentaire pour enlever la plaque qui reste entre les dents et que ne peut pas éliminée par le brossage des dents;
  • un détartrage des dents chez le dentiste, à une fréquence qui suit la vitesse de formation du tartre, mais en moyenne deux fois par année.

Si la prévention n’est pas suffisante pour enrayer une gingivite déjà présente, il faut avoir d’autres recours :

  • se rincer la bouche avec une solution antibactérienne, comme par exemple l’eau salée ou la chlorhexidine;
  • si la gingivite est hypertrophique, il faut parfois enlever le surplus de gencive par chirurgie (gingivectomie);
  • s’il y a présence de poche dans la gencive, il faut considérer le curetage des dents et envisager la présence de parodontite.

Références

Wikipédia, l’encyclopédie libre (www.wikipedia.org).
WebMD, better information, better health (www.webmd.com).

Les informations ci-dessus doivent être considérées comme référence seulement. Toute décision médicale ne devrait jamais être prise avant de consulter un professionnel de la santé.

Le genre masculin a été utilisé sans préjudice pour faciliter la lecture.